Thérapie miroir en réalité augmentée

Nous avons mis en place en 2019 un dispositif de Thérapie miroir en réalité augmentée.

Ce dispositif répond à plusieurs enjeux :

– Adapter la prise en charge à l’évolution des pathologies et du degré de dépendance.

– Assurer une rééducation efficiente et faciliter l’autonomie des patients.

– Réduire la durée des séjours qui s’inscrit pleinement dans la politique d’établissement dans le cadre de la dotation modulé de l’activité.

 

Le dispositif s’appuie sur la plasticité cérébrale, cette capacité d’adaptation du cerveau qui permet au système nerveux de reconstruire une architecture fonctionnelle et récupérer après des lésions neurologiques. Ce principe d’illusion a démontré son efficacité en rééducation avec la « thérapie miroir » ou « l’imagerie motrice » (cf recommandations HAS 2012, revue Cochrane 2014).

Le dispositif intègre un algorithme basé sur l’intelligence artificielle afin de proposer un programme de soin personnalisé « sessions guidées ». Il peut ainsi apprendre et reconnaître les exercices les plus adaptés aux déficiences du patient, et simplifier le travail quotidien du thérapeute.

Cette technologie s’utilise en complément d’une rééducation classique, de mobilisation passive et permet au patient de travailler seul ou avec son thérapeute, plusieurs fois par jour.

Le patient peut ainsi doubler son temps de rééducation avec un suivi des progrès et des actes pratiqués. Le dispositif est accessible aux patients les plus fragiles, en particulier en phase aiguë.

 

Ce dispositif de rééducation innovant « IVS3 : Intensive Visual Simulation 3 » est dédié à la prise en charge de patients victimes d’un AVC, de douleurs chroniques (SDRC), ou de douleurs du membre fantôme.

Pour ces patients paralysés ou douloureux, il y a une incohérence entre la commande du mouvement, et le retour visuel et sensoriel : il est très difficile de réapprendre un mouvement avec un feedback en permanence négatif, synonyme d’échec.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *